• l'histoire de l'esport

    Au début l'esport (1980) était très limité avec des gros titre du jeux vidéo et aussi cela n'aller pas au delà des frontière des état-unis car c'était diffuser que à la TV  mais les compétition était rare et les joueur étaient rémunérés pour leur prestation. C’est l’arrivée, à la fin des années 90, de Starcraft, de Quake puis de Counter-Strike avec le développement des diffusions sur internet pour tous, que la compétition va se structurer et connaître un plein essor.

    Les événements professionnels se sont nettement développés depuis les premiers tournois en 1997.

    • Un tournoi qui cette année-là, est accueilli par le Cyberathlete Professional League (CPL). Il est nommé THE FRAG. Il y avait 4 000$ de lots à la clé.
    • La même année, l’Electronic Sports League (ESL) est fondée en Allemagne pour organiser les compétitions opposant les joueurs européens.
    • En 2000, la Corée du Sud inaugure les premiers World Cyber Games (WCG), présentés comme les « Jeux Olympiques du jeu-vidéo » et invite chaque année les joueurs de plus de 70 pays à s’affronter en équipe ou en individuel dans différentes disciplines (Starcraft, Cs.1.6… et j’en passe) afin de distinguer les meilleurs « pro-gamer» mondiaux.
    • Parallèlement s’organise à partir de 2003 en France puis à l’étranger la Coupe du monde des jeux vidéo (l’Electronic Sports World Cup ou l’ESWC). La première Electronic Sports World Cup (ESWC) s’installe dans les grandes salles de spectacle ou dans les animations populaires (Bercy, Paris Games Week…). Elle s’établit directement comme une des plus grosse compétitions de l’année, et pas uniquement grâce à ses prix. La première édition proposait 156 000$ répartis entre 5 disciplines : Counter Strike, Counter Strike Feminin, WarCraft 3, Unreal Tournament 2003 et Quake 3.

    Dans les années suivantes, les prix monétaires ont plus que doublé et l’engouement autour de l’événement augmenté d’une façon exponentielle.

    En 2008, l’International eSport Federation est fondée comme organisation regroupent toutes les associations eSport nationales. Elle comptait 9 pays.

    Si l’on suit l’histoire, on peut voir que la Corée n’est pas du tout le pays qui a lancé l’eSport puisque les Etats-Unis et l’Europe ont créé les premiers grands rassemblements. Mais la Corée du Sud a une particularité que tous les autres grands pays du jeu-vidéo n’ont pas : un gouvernement qui agit en faveur de l’eSport.

    Au contraire d’un pays comme la France où un pro-gamer est encore considéré comme un être reclus dans sa chambre, en pleine crise d’adolescence, sans ami(e)s et avec niveau scolaire très bas… la Corée a su étendre ce véritable « sport » à toute sa population se qui peut expliquer la puissance des coréens.

    Dans certains pays comme la Corée du Sud, les joueurs professionnels sont de véritables célébrités. Certains matchs de stratégie y sont diffusés à la télévision.

    Depuis le début des années 2010, des Web TV se sont dédiées uniquement au sport électronique utilisant des site de streaming et de VOD comme Dailymotion, YouTube et Twitch.tv.

    Enfin, en août 2015, pour la première fois au monde, une finale d’un tournoi eSportif (ici, l’ESL ONE à Cologne) sera rediffusée dans plus de 450 cinémas dans le monde ! En France, la rediffusion est assurée par la chaîne Pathé-Gaumont, dans plus de 60 salles.

    cette article a été produit avec le site http://www.nevroze-esport.com/lesport-un-secteur-qui-ne-cesse-devoluer/ merci beaucoup a vous.  

     

    « Nos sondagesTwitter »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :